homme âgé au lac

Détecter à temps le cancer du foie

Pendant longtemps, le cancer du foie ne provoque que peu de symptômes, ou ceux-ci sont non spécifiques. C’est pourquoi il est généralement détecté trop tard. Un diagnostic précoce est donc décisif pour l’évolution de la maladie.

Dé tecter  le  cancer  du  foie

Parmi les environ 820 cas annuels de cancer du foie en Suisse, les hommes sont presque trois fois plus touchés que les femmes. Le cancer du foie était auparavant rare, mais sa fréquence augmente.      

Cet article explique quels sont les patients à risque et quand un contrôle par le médecin de famille est indiqué.

 

Personne à risque accru

Il existe de nombreuses conditions qui augmentent le risque de cancer du foie. Cependant, celles-ci ne conduisent pas toujours à la maladie. Les personnes qui présentent une ou plusieurs des affections ci-dessous ont un risque accru de cancer du foie. Ces personnes doivent se faire examiner par un spécialiste afin que la maladie cancéreuse soit détectée le plus tôt possible.

75 % des patients atteints d’un cancer du foie présentent une cirrhose hépatique. Cette dernière est causée non seulement par une consommation excessive d’alcool, mais aussi par des maladies inflammatoires chroniques du foie.

Facteurs de risque potentiels du cancer du foie:

  • Infection chronique par le virus de l’hépatite B ou C
  • Consommation d’alcool élevée
  • Stéatose hépatique: causée par une suralimentation, le manque d’activité physique et le diabète
  • Ingestion de poisons produits par des moisissures
  • Cirrhose hépatique: cicatrisation du foie suite à des années d’inflammation
  • Affections métaboliques héréditaires (par exemple hémochromatose, maladie de Wilson) 
  • Affections auto-immunes du foie (par exemple hépatite auto-immune)

Symptômes et troubles possibles en cas de cancer du foie

Les symptômes du cancer du foie se manifestent souvent tardivement. Il existe cependant certains symptômes précoces qu’il convient de surveiller.

Possibles symptômes précoces:

  • Douleurs épigastriques
  • Perte de poids inexpliquée
  • Perte d’appétit, nausées, fièvre persistante
  • Faiblesse physique, baisse de performance

Possibles symptômes tardifs:

  • Augmentation de la circonférence abdominale
  • Gonflement palpable sous les côtes côté droit
  • Troubles de la pensée, apathie
  • Jaunissement des yeux et de la peau (ictère)
  • Vomissement de sang

Quels sont les premiers examens réalisés par le médecin?

Les premières investigations et les premiers examens peuvent être réalisés par le médecin de famille. Les affections préexistantes et les possibles facteurs de risque sont abordés lors d’un entretien. Le médecin doit également connaître les maladies cancéreuses présentes dans la famille et la prise de médicaments. Une prise de sang permet de déterminer différentes valeurs hépatiques et peut fournir de premiers signes d’une maladie du foie.

Si une affection du foie est constatée, il est recommandé de s’adresser à un spécialiste qui pourra ordonner d’autres investigations et examens d’imagerie (comme l’échographie, la tomodensitométrie et/ou l’imagerie par résonance magnétique) afin de détecter le plus rapidement possible une éventuelle tumeur.

 

Pourquoi le dépistage est-il important?

Plus une affection est détectée tôt, meilleures sont les chances de réussite du traitement. Les tumeurs du foie peuvent être retirées lors d’une opération chirurgicale. S’il reste suffisamment de tissu hépatique sain, le foie peut se reconstituer pratiquement entièrement. Si une ablation chirurgicale n’est pas possible, il existe différentes autres options thérapeutiques.

L’option à utiliser dépend en majeure partie du stade de la maladie et de l’état du foie.

 

En savoir plus

Vous trouverez plus d’informations sur le cancer du foie sur la page d’information Focus La Personne.

Les principaux interlocuteurs pour les personnes touchées sont:

swiss HePa

Ligue suisse contre le cancer

 

Initiative soutenue par Roche Pharma (Suisse) SA - 11/2021 M-CH-00001634

Sandra Huber